Resultat du Congrès

Communique de Presse

Lors d'un congrès innovant à Hambourg, Sa Sainteté Dalai Lama a fait part de son large soutien à l'établissement de la pleine ordination des moniales dans le Bouddhisme tibétain, et en a tracé les premières étapes.

(Hambourg 22 Juillet 2007) – Pendant une conférence historique qui s'est tenue du 18 au 20 juillet à l'Université de Hambourg en Allemagne, Sa Sainteté le quatorzième Dalai Lama a apporté son large soutien à l'établissement de la pleine ordination des femmes dans la tradition tibétaine. Sa Sainteté a préconisé des mesures concrètes devant permettre d'atteindre ce but.

Une déclaration de Sa Sainteté a clôturé le Congrès International convoqué à sa demande, précisément dans l'optique d'examiner la possibilité de conférer la pleine ordination aux femmes dans le Bouddhisme tibétain.

Lors de ce congrès qui a réuni des spécialistes en droit monastique issus de communautés bouddhistes provenant de 19 pays, ont été évoqués les travaux de recherches de plus de 30 années, concernant la possibilité pour les femmes de recevoir la pleine ordination dans la tradition tibétaine. Un large consensus des congressistes, dont des spécialistes des questions monastiques et des membres éminents de la Communauté monastique internationale bouddhiste, s'est dégagé au profit de la déclaration de Sa Sainteté le Dalai Lama.

Sa Sainteté le Dalai Lama a très activement participé à une commission d'experts en droit monastique, venant des pays dont les populations sont majoritairement bouddhistes. Cette commission qui a pleinement soutenu l'initiative tibétaine, a recommandé des actions immédiates, et a suggéré la mise en œuvre de méthodes réalisables pour que les Tibétaines bénéficient des mêmes opportunités que les Tibétains.

Ce congrès innovant qui s'est tenu du 18 au 20 Juillet, a suscité un énorme intérêt auprès d'environ 400 personnes, et de 1.200 personnes lors des discours de clôture du 20 Juillet.

La Vénérable Bhikshuni Jampa Tsedroen (Carola Roloff), co-organisatrice de ce congrès a déclaré: Nous sommes profondément encouragés par l'engagement résolu de Sa Sainteté le Dalai Lama à voir bénéficier les femmes d'opportunités égales dans la pratique du Bouddhisme tibétain. Pour la toute première fois les femmes aspirant à la pleine ordination voient le chemin qui est tracé pour elles.

Proclamation officielle de soutien

Dans une proclamation officielle intervenue à la fin du Congrès, Sa Sainteté le Dalai Lama a affirmé:

"Les quatre fondements d'une communauté bouddhiste (composée de moines pleinement ordonnés, de moniales pleinement ordonnées, de disciples laics masculins, et de disciples laiques féminines) sont incomplète dans la tradition tibétaine. Si nous pouvions introduire la pleine ordination pour les femmes, ce serait un excellent moyen pour établir ces quatre fondements."

"S'il est acquis que les femmes sont pleinement capables d'accomplir le but ultime enseigné par le Bouddha, en harmonie avec l'esprit des temps modernes, les moyens et les occasions d'atteindre ce but devraient leur seront pleinement accessibles..."

"En considération de ces observations, de recherches approfondies, et de consultations d'éminents spécialistes du vinaya (droit monastique) et de membres du Sangha (communauté monastique) de la tradition tibétaine et des traditions bouddhistes internationales, et avec le soutien de la communauté tibétaine depuis les années 60, j'exprime mon large soutien pour l'établissement du Sangha de Bhikshuni (communauté de femmes pleinement ordonnées) dans la tradition tibétaine."

Esquisse de mesures pratiques; Conférence à organiser l'hiver prochain en Inde

Durant une réunion qui s'est tenue dans la matinée du 21 Juillet avec certains congressistes, Sa Sainteté le Dalai Lama a donné des détails complémentaires concernant la mise en place de la pleine ordination des femmes: parmi ceux-ci l'annonce de l'organisation d'une conférence en Inde l'hiver prochain, lors de laquelle d'éminents moines tibétains pourront rencontrer des membres éminents d'autres traditions monastiques.

L'organisation de cette conférence est fondamentale pour que puisse être prise la direction proposée par Sa Sainteté à Hambourg, car personne ne saurait individuellement avoir le droit de rétablir les pratiques d'ordination, ou de modifier le droit monastique dans le Bouddhisme tibétain.

De fait, les décisions concernant les affaires de la Communauté ne pourront être prises qu'au sein de la Communauté elle-même, aux termes d'un consensus.

La Conférence de cet hiver servira notamment de forum de discussions à la Communauté à telle enseigne que le consensus nécessaire pourra être trouvé.

La pleine ordination est actuellement accessible aux femmes en Chine, en Corée et au Viet-Nam, au travers d'une lignée monastique appelée Dharmaguptaka. Cette lignée de moniales du Dharmaguptaka doit en quelque sorte être "tibétanisée" a précisé le Dalai Lama. A cette fin, Sa Sainteté a demandé qu'il soit procédé à la traduction des textes principaux de la lignée des moniales du Dharmaguptaka, du chinois en tibétain.

Sa Sainteté a également demandé aux moniales déjà pleinement ordonnées dans cette lignée et qui pratiquent le Bouddhisme tibétain de se rendre en Inde pour y accomplir les rituels monastiques de la lignée du Dharmaguptaka en langue tibétaine.

En outre Sa Sainteté a précisé de manière non équivoque qu'une femme qui s'est rendue auprès de la lignée Dharmaguptaka afin de recueillir la pleine ordination, et qui par ailleurs pratique au sein du Bouddhisme tibétain, est considérée comme faisant pleinement partie de ce Bouddhisme.

Bhikshuni Jampa Tsedroen (Carola Roloff) a enfin déclaré que l'acceptation sans condition par Sa Sainteté de la validité de l'ordination recueillie dans la lignée Dharmaguptaka ouvrait clairement la voie aux moniales tibétaines qui se sentiront confortées dans l'idée d'avoir été pleinement ordonnées, mais aussi dans celle de se sentir engagées dans le Bouddhisme tibétain.

Le texte de la déclaration de Sa Sainteté le Dalai Lama

Les actes du congrès seront publiés sous forme d'un ouvrage disponible auprès de Wisdom Publications à partir de l'année prochaine.

© buddhistwomen.eu 2017 - CSS + XHTML + pmwiki-2.2.83 - Website © Moni Kellermann