Enseignantes féminines

Sœur Chân Không

Sœur Chân Không, de son vrai nom Cao Ngoc Phuong, est une moniale Bouddhiste, née en 1938 à Ben Tre dans le delta du Mekong, dans le sud du Vietnam.

En 1982, elle a fondé en Dordogne avec Thich Nhat Hanh, le Village des pruniers, un centre de méditation bouddhiste. Selon le magazine des femmes Bouddhistes : Il y a des vies qui sont des enseignements, et certainement celle de soeur Chan Khong en est un. Arnaud Desjardins écrit au dos de son autobiographie "La Force de l'Amour" qu'elle est à la fois reportage de guerre et témoignage que seul l'amour est plus fort que la violence. Un livre qui, ajoute-t-il, nous donne une haute idée de la femme. Thich Nhat Hanh écrit en introduction de ce même ouvrage qu'il permet de découvrir que soeur Chan Khong est un véritable bodhisattva, et il est vrai qu'on demeure émerveillé devant la somme de compassion en action que soeur Chan Khong a déployée tout au long de sa vie et particulièrement dans les terribles circonstances de la guerre du Vietnam.

Quelle force intérieure et quelle humilité. Sans ce livre qui répondait à une demande d'amis, on n'aurait rien su d'elle ; en effet, elle demeure toujours en retrait, fidèle et discrète derrière Thich Nhat Hanh qu'elle a accompagné et soutenu dans tous ses combats.


Livre:


Contact:

© buddhistwomen.eu 2017 - CSS + XHTML + pmwiki-2.2.83 - Website © Moni Kellermann