Écoles des nonnes au Mustang (Népal)

Dans les régions difficiles d’accès et éloignées des agglomérations népalaises, tel le Mustang, l’accès aux soins médicaux et à l’éducation reste éminemment problématique, à telle point que la population cherche actuellement à émigrer vers d’autres régions. Les filles et les jeunes femmes qui sont en général rarement envoyées dans les écoles d’Etat, pâtissent le plus de l’absence d’éducation et de formations.

Le but prioritaire est de promouvoir l’éducation des filles et des nonnes au travers d’un monastère ayant expressément cette vocation, alors surtout que la population des environs en est fortement demanderesse.

Des monastères de nonnes ont autrefois existé à différents endroits du Nord Mustang, lesquels permettaient à des jeunes femmes d’accéder au savoir ; malheureusement ces lieux d’enseignements spirituels ne sont plus que ruines. Aussi, tant la famille du Rajah du Mustang que la population du Mustang seraient ravies si dans le futur cette ancienne tradition pouvait à nouveau refleurir.

Une telle initiative contribuerait à la sauvegarde et à la protection du patrimoine culturel menacé de cet ancien petit royaume et de l’exceptionnelle tradition tibétaine qui l’anime. Grâce aux dons une première école destinée aux nonnes a pu ouvrir à Tsarang, lla seule dans tout le district Nord Mustang. Depuis lors, il est heureux que deux nouvelles écoles aient pu être ouvertes à Namgyal ainsi qu’à Garphu.

La nièce du Rajah du Mustang, Maya Bista s’est impliquée tant pour la création de l’école de Tsarang que pour son organisation; c’est elle aussi qui dirige le «Village Development Committee» de Tsarang, élue à cet effet par la communauté du village.

Jusqu’il y a peu, ce sont 30 jeunes filles entre 7 et 19 ans qui ont mené une scolarité de dix ans en parcours primaire puis secondaire. Depuis 2017, seules 23 enfants ont été admises à l’école. Comme les parents résidant dans les villages environnants souhaitaient également faire admettre leurs filles dans l’école de Tsarang, il fut rapidement décidé de fonder un internat, une "boarding school" ; ainsi des jeunes filles provenant de secteurs plus lointains du Mustang ont désormais la possibilité d’accéder à une scolarité.

Les cours qui débutent généralement dans la matinée à 8 heures, pour prendre fin en tout début d’après-midi, sont assurés par trois enseignants. Les jeunes filles apprennent à lire et à écrire autant en népali qu’en tibétain. Par la suite, elles reçoivent les formations de base en mathématiques, géographie, histoire et aussi en langue anglaise, de manière à leur permettre de poursuivre ultérieurement des études supérieures.

Les personnes qui souhaiteraient soutenir l’école des nonnes par le biais d’un parrainage, sont très cordialement invitées à donner par exemple un montant de 360,00 € ce qui correspond aux frais annuelle de scolarisation d’une fille. Mais tout autre montant est le bienvenu également. Du fait que les jeunes nonnes ne disposent pas toutes d’un parrainage, tous les dons sont regroupés dans l’optique de financer les formations, les achats de matériels pédagogiques, etc…

Faire un don via Sakyadhita France

© buddhistwomen.eu 2018 - CSS + XHTML + pmwiki-2.2.83 - Website © Moni Kellermann